Contactez nous
We are taking you to another website now.
  • Une enquête menée par Tata Consultancy Services et la Chaire Stratégie et gouvernance de l'information de l'ESSEC Business School auprès de 105 dirigeants d'entreprises françaises a évalué la maturité des données et de l'analytique dans ses dimensions organisationnelles, technologiques, humaines et financières et identifié des domaines clés d’amélioration.

 

PARIS | MUMBAI, 19 mai 2022 : Tata Consultancy Services (TCS) (BSE : 532540, NSE : TCS), leader mondial des services informatiques, du conseil et des solutions digitales, dévoile les résultats d’un rapport intitulé « Concrétiser la valeur de la donnée » issue d’une enquête auprès de 105 dirigeants d'entreprise d'entreprises françaises, menée en collaboration avec l'ESSEC Business School. L’enquête se base sur l’analyse des quatre piliers organisationnel, technologique, humain et financier de la stratégie data, portant un éclairage sur les éléments de progrès.

Dans les grandes lignes, l’étude confirme l’existence d’une relation positive entre la maturité data et analytique des organisations et leur niveau de performance business : plus le niveau de maturité atteint est élevé, meilleure est la performance de l'entreprise.

Toutefois, plus de la moitié des entreprises interrogées se situent à un niveau de maturité faible ou moyen, et estiment ne pas partager suffisamment leurs données en interne. Or la maturité en data & analytique ne résulte pas uniquement de la capacité à partager les données au sein de l’entreprise ; elle est aussi liée à la capacité à embrasser un plus grand nombre de sources de données. Signe de la prise de conscience de l’importance de la data dans les processus de décisions, la plupart des entreprises de l’étude analysent plusieurs types des données et ne se limitent pas uniquement aux données internes sous contrôles. L'utilisation de données externes contrôlées et de données ouvertes (open data) augmente avec les niveaux de maturité. Parmi les organisations à faible maturité, 39 % utilisent des données externes vérifiées et 28 % utilisent des données ouvertes, tandis que les chiffres correspondants parmi les organisations à maturité élevée sont respectivement de 86 % et 43 %.

Preuve concrète de ses investissements, près de 50 % des entreprises disposent au moins d’un lac de données ou d’un entrepôt de données actif. Toutefois 1/3 des entreprises interrogées avouent n’utiliser encore que leur seul système d’information classique (legacy ou make-shift) pour extraire des données à des fins de reporting. Par ailleurs, 60 % déclarent avoir un faible voire très faible niveau d’automatisation (capture, traitement, mise à disposition, etc.). Or, les processus d’automatisation jouent un rôle crucial pour améliorer l'efficacité de l'entreprise, réduire les erreurs, garantir une bonne structuration des données et ainsi améliorer l'efficacité.

En ce qui concerne le pilier humain, 43 % des répondants déclarent qu’aucun niveau de compétence n’a été défini en matière de data et d’analytique et moins d’un tiers attestent de l’existence de programmes de formation dans le but d’occuper certains rôles liés aux données. Enfin, 12 % seulement ont mis en place des programmes d’initiation à l’échelle de l’entreprise pour tous les collaborateurs.

« La maturité data et analytique des organisations est l’une des étapes vers une valorisation concrète de la data. Elle permet d’améliorer la capacité des entreprises à s’adapter à leur marché, tant en personnalisant leurs produits ou services qu’en faisant évoluer leur business model. Elle permet également aux dirigeants de mieux appréhender tous les risques afférents et de prendre des décisions éclairées. L'étude met en évidence les domaines clés sur lesquels les entreprises françaises doivent se concentrer pour améliorer leur maturité en matière de données », a déclaré Rammohan Gourneni, Directeur Général, TCS France. « Grâce à son riche portefeuille de cadres d'évaluation et d'outils d'automatisation, TCS aide les entreprises françaises à définir leurs stratégies en matière de données et à accélérer leurs parcours de croissance et de transformation. »

« A l’heure où la digitalisation de l’entreprise cible la performance de ses processus, la maturité data & analytique de l’organisation signe les fondements de sa capacité à tirer profit tant de ses données que de sa puissance d’analyse. » explique Isabelle Comyn-Wattiau directrice de la Chaire Stratégie et Gouvernance de l’Information de l’ESSEC Business School, « or la capacité à tirer parti de ces données pour améliorer leur performance business, en adaptant leurs processus, leurs produits, leurs services, en gérant mieux les risques, reste très variable. »

Ainsi, si cette étude permet d’affirmer que les organisations françaises ont pris conscience de l’importance stratégique de l’analytique en mobilisant certains paramètres nécessaires à son adoption, les mesures entreprises aujourd’hui concernent plus les dimensions technologiques et organisationnelles, mais encore peu les aspects humains et stratégiques que requiert une montée en maturité data et analytique. Les résultats de l'enquête suggèrent aux entreprises d’améliorer leur niveau de maturité en donnant la priorité au développement d'une stratégie data et analytiques, en s’appuyant sur une feuille de route et en développant le niveau de compétence et une culture data au sein de l'organisation. Investir dans les personnes, les partenaires stratégiques et les technologies telles que le cloud et l'automatisation sont également des sources de progrès.

 

Télécharger l'étude : Concrétiser la valeur de la donnée

 

A propos de l’étude

A l’initiative de TCS, l’étude a été dirigée par les professeurs Isabelle Comyn-Wattiau directrice de la Chaire Stratégie et Gouvernance de l’Information de l’ESSEC Business School et Jacky Akoka, professeur émérite au Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) et à l’Institut Mines Télécom-Business School. Elle s’appuie sur le cadre de référence DATOMTM de TCS, qui définit un cadre à l'échelle de l'entreprise pour améliorer la performance des programmes de données et d’analytique. A la jonction entre recherches académiques et retours d’expérience de 5 dirigeants, l’étude fournit une approche hybride à la fois scientifique et opérationnelle ainsi que des pistes pratiques d’amélioration. L’étude a sollicité 105 dirigeants, (directeurs des systèmes d’information, chief data officers, chief digital officers) d’entreprises françaises de toutes tailles, de la PME à la multinationale, et issues de tous secteurs. L’objectif de l’étude était de mesurer leur perception de cette maturité, de ses enjeux et plus particulièrement son rôle pour améliorer leurs décisions et ainsi leur performance business de l’entreprise. Les données sont en effet aujourd’hui omniprésentes au sein des entreprises. Elles leur permettent d’alimenter et de faire fonctionner tous les processus métiers mais sont également un outil précieux sur lequel s’appuie les prises des décisions des dirigeants. La maturité de la donnée reflétant en effet conjointement la capacité à gérer les données et à les analyser pour une performance business accrue. Elle s’appuie à la fois sur une politique, une gouvernance, des hommes, des processus et des solutions technologiques. 

 

A propos de Tata Consultancy Services (TCS)

Depuis 50 ans, Tata Consultancy Services offre des services informatiques, des services de conseils et des solutions d’entreprise à ses clients, entreprises mondiales leaders qu’elle accompagne dans leurs parcours de transformation. TCS dispose d’un portefeuille intégré́ de services de technologie et d’ingénierie qui s’appuient sur une démarche de conseil et sur la puissance du cognitif. Son réseau de centres de services, reconnu comme une norme d’excellence dans le secteur du développement logiciel, est agile, unique et performant, quelle que soit la localisation des centres.

Filiale du Groupe Tata, le plus grand conglomérat indien, TCS emploie plus de 592 000 consultants, parmi les meilleurs, dans 46 pays à travers le monde. La société́, dont le chiffre d’affaires consolidé a atteint les 25,7 milliards de dollars sur l’exercice clos au 31 mars 2022, est cotée au BSE (Bombay Stock Exchange) et au NSE (National Stock Exchange) en Inde. La position proactive de TCS sur le changement climatique et ses actions en faveur des sociétés civiles à travers le monde lui valent d’être classée dans les indices de responsabilité́ sociétale et environnementale tels que le Dow Jones Sustainability Index (DJSI), le MSCI Global Sustainability Index et le FTSE4 Good Emerging. Pour rester au courant de l'actualité́ de TCS visitez notre site internet www.tcs.com et suivez TCS sur @TCS_News et @TCS_Europe

Contacts Presse

Ariane Laval

Email:

Phone: 06 10 70 51 60

Clémentine Krebs

Email:

Phone: 06 77 60 39 27

×

Thank you for downloading